Rechercher
  • webmaster

Comment en finir avec la culpabilité de laisser votre enfant à la micro-crèche

Votre enfant va faire son entrée à la micro-crèche et rien que d’y penser vous avez l’estomac noué. Mais pas de panique, c’est tout à fait normal. Nombreux sont les parents à appréhender voire à culpabiliser au moment de laisser leur bout de choux à la micro-crèche. 


Découvrez nos conseils pour arrêter de culpabiliser au moment de laisser votre enfant à la micro-crèche.



Prenez le temps de choisir la micro-crèche qui vous convient

Quelle que soit la raison pour laquelle vous laissez votre enfant à garder, assurez-vous d'avoir confiance en votre choix en recherchant attentivement la micro-crèche qui va s'occuper de lui.

En effet, avoir confiance en votre mode de garde atténue beaucoup de culpabilité.


Prenez des mesures pour vous préparer aux émotions à venir

Quand vient le temps de confier votre enfant à une autre personne, des sentiments intenses sont inévitables pour de nombreuses raisons. Pour certains, le retour au travail est la fin de la période néonatale et la transition vers le retour à la «vraie vie» en tant que parent qui travaille, ce qui peut provoquer des sentiments de tristesse.  


Les parents doivent faire tout leur possible pour se préparer à l'avance à ces sentiments intenses. Voici quelques suggestions pour faciliter la transition vers la micro-crèche : 

  • Visitez la micro-crèche avec votre enfant plusieurs fois avant de commencer. Même le simple fait de conduire peut vous aider à vous habituer à l'environnement ainsi qu'à créer de l'anticipation.

  • Parlez positivement de la garderie avec votre enfant. Encouragez-le à se faire des amis, à jouer avec de nouveaux jouets et des activités amusantes.

  • Prenez également le temps de connaître le personnel. Cela a tendance à être plus facile si vous établissez une bonne relation avec l’équipe et cela donne l'impression que vous laissez votre enfant à un ami plutôt qu'à un étranger.


Reconnaissez que vos sentiments sont normaux

Se détendre. Respirer. Vos sentiments sont absolument normaux. Ne vous contentez pas de nous croire sur parole. Écoutez les experts. Le sentiment de culpabilité chez les mères qui travaillent est l'un des thèmes les plus courants. 


En tant que parents, nous sommes profondément liés aux émotions de nos enfants. Il n'est donc pas surprenant que le fait de laisser votre enfant aux soins de quelqu'un d'autre puisse vous donner une réaction physique. De plus, il n’est pas rare que les parents et les enfants souffrent d'anxiété de séparation.


Essayez de parler de vous-même de manière positive

Cela peut sembler insignifiant, mais l'une des meilleures choses que vous puissiez faire pour conjurer les sentiments de culpabilité est d'éviter la pensée négative et de vous concentrer sur le positif.

Vous pouvez vous répéter des affirmations positives comme :

  • Mon enfant est en sécurité et aimé et je la verrai bientôt.

  • Je suis un bon parent.

  • Prendre soin de moi me permet de prendre soin des autres.

  • Mes sentiments de culpabilité sont normaux.

0 vue
logo Min'Athena

Min'Athena micro-crèche      accueil collectif d'enfants      Dijon      Fontaine-lès-Dijon      mail : creche@min-athena.fr      réalisation IMAGIZ